Accueil > Le jeu > Une idée

Une idée

mercredi 19 février 2014, par WireChem

Jeu hybride

Ce jeu est issue de l’hybridation de deux domaines techniques radicalement différents :

  • Les automates cellulaires sont des outils abstraits qui visent à simuler des phénomènes naturels ou artificiels.
  • La chimie qui est une science qui étudie la composition de la matière et les interactions entres différents composés.

L’idée étant de pouvoir utiliser les automates cellulaires de façon distrayante dans un jeu de réflexion. Il fallait pour cela trouver des automates cellulaires dont l’issue de l’évolution était relativement stable car la majorité d’entre eux ont plutôt tendance à croître indéfiniment, disparaître ou avoir des comportements chaotiques.

Wireworld
Automate cellulaire stable qui représente un électron qui suit un conducteur. Exemple de fonctionnement d’une diode.
Brian Silverman, 1987.

L’automate WireWorld répondait partiellement à mes exigences : un état de l’automate cellulaire représente les pistes et deux autres états représentent la tête et la queue d’un électron. A partir de ce modèle on peut donc faire circuler des électrons sur un circuit et la simulation évolue automatiquement en fonction de l’application de l’algorithme. Cet automate est intéressant mais ses comportements ne respectaient pas certaines règles physiques. Les électrons pouvaient se dédoubler ou disparaître ce qui me paraissait aberrant. Aussi j’ai reprogrammé l’algorithme afin de le rendre plus prévisible et plus stable, je l’ai nommé "Elektron".

Tableau périodique des éléments
Le tableau périodique des éléments, également appelé table de Mendeleïev, classification périodique des éléments (CPE) ou simplement tableau périodique, représente tous les éléments chimiques, ordonnés par numéro atomique croissant et organisés en fonction de leur configuration électronique, laquelle sous-tend leurs propriétés chimiques.

A compter de ce moment, je venais de poser les bases de mon plateau de jeu. Mon autre inspiration vient d’un jeu nommé SpaceChem que je trouve particulièrement sympathique et où l’objectif étant de générer des molécules à partir d’atomes imposés. Le jeu est une sorte de programmation d’une machine complexe qui assemble, lie et transforme des atomes. Cette source d’inspiration m’a amené à l’idée qu’à partir d’électrons, il serait possible de produire des photons et neutrons par le biais d’éléments de jeu. En assemblant ces neutrons et protons avec d’autres électrons : nous obtenons des atomes. Ainsi l’objectif du jeu serait de produire des atomes...Un concept venait de naître.

SpaceChem
Un jeu formidable développé par zachtronics Industries qui gagne à être connu car extrêmement immersif et complexe. Essayez le et acheter le !!! (http://www.spacechemthegame.com)

Il fallait architecturer un peu plus l’ensemble et ajouter un brin de complexité, aussi j’ai conservé l’ancien automate cellulaire WireWorld afin de composer une deuxième couche de circuit avec un comportement différent : les photons circuleraient sur des fibres. Les électrons pourraient se muer en photons et circuler selon des règles différentes afin d’activer des éléments de jeu utilisés par les électrons. Restait ensuite à créer des règles et des éléments de jeu pour générer protons et neutrons...En utilisant l’algorithme du sable sous forme d’automate cellulaire, je trouvais ainsi les règles d’évolution des protons et neutrons sur le plateau de jeu.

Sand
Algorithme basé sur un automate cellulaire qui vise à imiter le comportement du sable.